LE CONSEIL CULTUREL DE BRETAGNE APPELLE A SOUTENIR DIWAN

Publié le par Kuzul Sevenadurel Breizh

version en français plus bas 

diwan-1.gifDiaesterioù arc’hant DIWAN zo bet roet da anaout da Guzul Merañ Kuzul Sevenadurel Breizh, bodet e Roazhon d’ar 17 a viz Du 2007. Kargoù nevez liammet ouzh digresk niver ar c’hevratoù labour skoazellet (CEC, CES) ha kargoù dic’hortoz liammet ouzh ur skodenn kevredigezhel ouzhpenn evit an implijidi dindan gevrat gant ar Stad a rank bezañ paeet gant DIWAN adalek bremañ. Diouzh un tu all krouidigezh skolioù nevez a redi DIWAN da gemer e karg goproù ar gelennerien e-pad ar pemp bloavezh kentañ. Bez e rank ar gevredigezh kavout 87 000 € evit kempouezañ he c’hontoù 2007.

Gervel a ra Kuzul Sevenadurel Breizh an holl re a fell dezho diorren kelenn ar brezhoneg hag a anzav al labour divent a zo graet gant DIWAN da gas o skoazell dezhi. Mallus eo.

 

DIWAN – BP147 – Z. A. Sant Ernel – 29411 LANDERNE CEDEX

D’an 22 a viz Du 2007

Alan LE GAL

Bez prezidant Kuzul Sevenadurel Breizh

Karget eus an deskadurezh

Réuni à Rennes le 17 novembre 2007, le conseil d’administration du Conseil Culturel de Bretagne a pris connaissance des difficultés financières de DIWAN. Des charges nouvelles liées à la baisse du nombre de contrats de travail aidés (CEC, CES) et des charges inattendues liées à une cotisation sociale supplémentaire pour les employés sous contrat avec l’Etat doivent dorénavant être supportées par DIWAN. Par ailleurs la création de nouvelles écoles oblige DIWAN à supporter le salaire des enseignants pendant les cinq premières années. DIWAN a besoin de 87 000 € pour équilibrer ses comptes de 2007. 

Le Conseil Culturel de Bretagne appelle tous ceux qui veulent le développement de l’enseignement du breton et qui reconnaissent l’énorme travail accompli par DIWAN à lui apporter son soutien. C’est urgent.

DIWAN – BP147 – Z. A. Sant Ernel – 29411 LANDERNE CEDEX

Le 22 novembre 2007

Alan LE GAL

Vice président du Conseil Culturel de Bretagne

Chargé de l’enseignement


 

 

Publié dans Skoilhoù - Blocages

Commenter cet article