Le Conseil Culturel de Bretagne dénonce le projet Ti Breizh des "identitaires bretons"

Publié le par Kuzul Sevenadurel Breizh

Le Conseil Culturel de Bretagne a pris connaissance par la presse du projet "Ti Breizh" à Guerlesquin. Il constate que ceux qui se cachent derrière ces "identitaires bretons" ne sont en fait pas autre chose qu'une filiale d'un "bloc identitaire" signalé pour ses positions et actions xénophobes.

Le CCB ne peut que s'opposer avec la plus grande fermeté aux positions de cette organisation dont la prétendue identité ne vise qu'à exclure les autres identités et les droits des autres.

Le CCB rassemblant la très grande majorité des associations culturelles bretonnes, fondé sur la Déclaration universelle des droits de l'homme et tous les droits humains qui en découlent, et donc aussi sur les droits des migrants, des travailleurs étrangers et des réfugiés notamment, considère que l'identité bretonne tire sa légitimité de la solidarité entre les différents peuples et cultures dans le monde.

Il affirme que les associations culturelles bretonnes ne sauraient être dupes de cette tentative d'un mouvement à caractère xénophobe de se présenter sous un jour attrayant à travers des activités "écologiques, sociales, culturelles et de solidarité".

Il appelle néanmoins à la plus grande vigilance vis à vis de ces mouvements qui essaient de s'implanter dans une Bretagne qui reste heureusement réfractaire à l'idéologie d'extrême droite.

Pour le Conseil Culturel de Bretagne, les "identitaires" ne sont pas les bienvenus en Bretagne.

Pour le Conseil Culturel de Bretagne

le Président,

Tangi Louarn

1añ a viz mae 2009

Voir les articles de Presse :

Article 1
Article 2

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article