Le Conseil Culturel de Bretagne soutient le personnel de France 3 pour une véritable télévision régionale de proximité

Publié le par Kuzul Sevenadurel Breizh

Le Conseil Culturel de Bretagne – fédération de plus de 50 associations oeuvrant pour la langue bretonne, le gallo et la culture bretonne – soutient les personnels de France 3 Iroise (Brest), de France 3 Haute-Bretagne (Rennes) et de France 3 Estuaire (Nantes), dans leur lutte contre la suppression de leurs éditions d’informations locales de 19h57.

La forte audience de ces journaux témoigne du grand intérêt des téléspectateurs pour les informations locales. Il est scandaleux de les voir remplacés par des écrans publicitaires. A 18h38, ces éditions ne trouveront pas un public suffisant, cet horaire compromet leur avenir.

Le Conseil Culturel de Bretagne demande à France Télévisions de respecter les obligations fixées par son nouveau Cahier des Charges qui prévoit que France 3 « s’attache à développer l’information régionale et locale et à accroître le nombre d’éditions de proximité. » Il demande instamment à la direction de France 3 de donner leurs places aux Locales à des horaires de forte écoute.

Le Conseil Culturel de Bretagne demande aux sénateurs et aux députés de la région de fixer par la loi sur l’audiovisuel, actuellement en débat, la diffusion des éditions locales à une heure de grande audience, entre 19h et 20h35. Il souhaite que cette loi renforce la vocation régionale de France 3. Alors que les Corses bénéficient de 15 heures quotidiennes de programmes régionaux sur la chaîne France 3 Corse Via Stella, il s’insurge contre une inégalité aussi flagrante et démesurée pour les Bretons.

Rennes, le jeudi 15 janvier 2009

Publié dans Kleweled - Audiovisuel

Commenter cet article