Le nouveau réseau pour favoriser la diversité linguistique "NPLD" reçoit une subvention de l'Union Européenne.

Publié le par Eurolang

herrialdeak.gifUne subvention d’une valeur d'un demi million d’euros environ a été attribuée au Welsh Language board (Office de la langue galloise) pour la gestion du nouveau réseau pour favoriser la diversité linguistique (NPLD) - un projet international et innovateur pour les langues moins répandues.

Le NPLD est également le seul projet à se concentrer spécifiquement sur des langues régionales et de minorités pour obtenir des subventions de la Commission Européenne au titre du financement de cette année dans le cadre du programme 2007-2013 de formation tout au long de la vie. Le NPLD se construit sur le travail du réseau précédent des offices de planification de langue et se concentrera sur l’établissement des projets communs de langue et sur la construction de liens plus forts entre les langues moins couramment employées d’Europe.

M. Meirion Prys Jones, directeur de l’Office de la langue galloise a déclaré que, « cette subvention est une avancée énorme pour notre travail à l’international. Cela permettra de créer une structure paneuropéenne pour les gouvernements et organismes visant à partager informations et exemples sur les meilleures pratiques en matière de gestion linguistique. Nous nous informerons les uns les autres sur les meilleures méthodes de gestion des langues car nous avons tous à faire aux mêmes défis en ce qui concerne la protection des langues minoritaires »

Le NPLD rassemble des membres de 18 organisations linguistiques similaires ce qui représentent 11 autres langues minoritaires de 11 Etats Membres de l'UE. Les langues représentées par ce nouveau réseau incluent le catalan, l'irlandais, le slovène, le suédois, le breton, le gaélique, le finnois le gaélique d’Ecosse, l'occitan, le hongrois, l’estonien, et le gallois. D’autres associés se joindront bientôt à cette liste. EBLUL, les centres Mercator et Linguamon sont également membres du réseau.

L'offre réussie par l’Office signifie qu'elle présidera le réseau nouvellement fondé et sera responsable de la gestion.

Et Meirion Prys Jones d’ajouter, « nous voyons ceci comme un bon point de départ par lequel nous visons à augmenter les adhésions au réseau de sorte que soient inclues des langues plus petites et minoritaires d'Etats d’Europe, de l’est comme de l’ouest. Avec ce financement d'un demi million d’euros sur trois ans je suis assuré de pouvoir développer des relations de travail fortes et proches entre les membres du réseau de manière à informer et guider notre travail de préservation les langues plus petites d’Europe. »

Rhodri Glyn Thomas, ministre de Gallois de l’Héritage a par ailleurs déclaré : « cette subvention est une avancée énorme pour le travail impressionnant et innovateur que l’Office de la langue effectue au niveau international et européen. L’Office, avec le soutien du gouvernement, est une force motrice à l’origine de nombreuses initiatives rassemblant des planificateurs de langue pour apprendre et partager l'information. »

Le NPLD sera lancé officiellement en novembre.

Bruxelles - Brwsel, lundi 24 septembre 2007 par Davyth Hicks (voir l'article en anglais)
(Eurolang 2007)

Publié dans Europa

Commenter cet article