Une « extension » Internet « .bzh » : un enjeu de promotion de la Bretagne

Publié le par Kuzul Sevenadurel Breizh

point-bzh.jpgConférence-débat et stand d’information lors de la Breizh Touch

Collectivités, Entreprises, Associations, Citoyens, Internautes...Bretons, sont nombreux à souhaiter une  extension « .bzh » pour leurs sites Internet et leurs courriels. La Catalogne vient d'ouvrir son extension « .cat » pour promouvoir ses activités, sa langue et sa culture. En France, la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et la Réunion disposent déjà de leurs propres extensions « .gp », « .gf », « .mq » et « .re ». En Europe, l'Écosse, la Galice, le Pays basque et le Pays de Galles préparent la création de leur propre extension. La « Communauté Bretonne » souhaite obtenir son « Point bzh » !

Un « Comité d’action », regroupant l’Association « Point bzh », Bretagne Prospective, le Conseil Régional et diverses personnalités a été constitué afin de faire entendre la voix de la Bretagne auprès de l'ICANN (Organisme international chargé de l’Internet). Sur le modèle catalan, ce Collectif cherche à mobiliser l’ensemble des forces vives bretonnes, économiques, culturelles et associatives susceptibles de soutenir le projet. Parallèlement, les Bretons sont invités à signer une pétition en faveur de la création du .bzh sur www.pointbzh.com . L’objectif est de présenter, dès que possible, ce projet à l’ICANN et pour cela de constituer le dossier de candidature de la Bretagne, accompagné des fonds nécessaires à la réussite de cette opération.

A l’occasion de la Breizh Touch, le Comité d’action « Point bzh » sera présent à l’espace Breizh sur Seine, sur le stand des associations bretonnes.

Une Conférence -débat, sur le thème « les enjeux des nouvelles extension Internet », sera également organisée le 21 Septembre à 14.30 à l’espace Breizh sur Seine (Espace « Partenaires », Jardin Tino Rossi, Quai Saint Bernard-Paris V). Il permettra de confronter l’initiative bretonne (M. Mikael Bodlore de l’association « Point Bzh ») avec les projets similaires menés en Catalogne (Amadeu Abril, ancien directeur général de la Fondation « PuntCAT » et à Paris (Sébastien Bachollet, initiateur du « Point Paris »).

Cette présence, intervient en préalable au lancement d’une étude de faisabilité commanditée par l’ensemble des membres du Comité d’Action et réalisée par Bretagne Prospective. La Région Bretagne a pour sa part apporté un soutien de principe à la demande de reconnaissance du .bzh (Résolution de juin 2006) dans une conception large et ouverte de l’identité bretonne, pour que cette extension Internet agisse comme un vecteur d’image, de communication et de promotion de la Bretagne dans toute sa diversité.


Contact : M. Michel Bouvier, Bretagne Prospective : 06.82.97.62.51

  Téléchargez le flyer en pdf

 

Publié dans A bep seurt - Divers

Commenter cet article