La langue bretonne a aussi droit à un service public de proximité

Publié le par Kuzul Sevenadurel Breizh

ksb2-2.jpg Le Conseil Culturel de Bretagne affirme que les classes bilingues doivent être ouvertes lorsque le nombre d’élèves est suffisant comme le précise une circulaire du Ministère de l’Education Nationale. La constitution de pôles d’enseignement bilingue invoquée par le Rectorat pour justifier son refus ne consiste pas à obliger les enfants à utiliser les transports scolaires qui constituent une charge financière pour les familles et le Département gestionnaire de ce service. Les familles de Guichen ont aussi droit à un service public d’enseignement de proximité même lorsqu’il s’agit de l’enseignement en breton. La création d’un pôle d’enseignement bilingue consiste à ouvrir des classes dans plusieurs communes dans un même secteur géographique afin de fournir un nombre d’élèves qui justifie la continuité de la filière dans le second degré.

L’enseignement bilingue breton-français qui n’engendre pas de charges supplémentaires pour l’Education Nationale puisque devant une vingtaine d’élèves il faut un enseignant, ne doit pas subir des contraintes supplémentaires pour son développement. Le Rectorat a reconnu dans la convention additionnelle au contrat de plan signé en 2002 avec la Région que l’école a un rôle essentiel pour la sauvegarde et la transmission de la langue. Il s’était engagé à tout mettre en œuvre pour favoriser l’accès au bilinguisme breton-français des jeunes par l’enseignement. Aujourd’hui, par son refus d’ouverture à Guichen le Rectorat met en évidence son manque de sincérité.

Le Conseil Culturel de Bretagne dénonce la politique de restriction d’accès à l’enseignement bilingue breton-français menée par le Rectorat en contradiction avec ses propres engagements et apporte son soutien entier aux familles de Guichen en lutte pour faire bénéficier leurs enfants des avantages avérés du bilinguisme précoce et obtenir la satisfaction d’un droit culturel fondamental.

Il appelle à se joindre aux parents de Guichen qui manifesteront le mardi 11 septembre à partir de 8 heures devant l’entrée de salon SPACE à Saint Jacques de la Lande afin d’attirer l’attention du Président de la République sur leur situation.


Alan LE GAL
Vice président
Chargé de l’enseignement

Publié dans Skoilhoù - Blocages

Commenter cet article